jeudi 10 septembre 2009

LE JOURNAL PRESQUE VRAI DE ROSELYNE BACHELOT - 10/09/09


"Eh bien, moi, je trouve que je ne m'en sors pas trop mal... Ministre de la Santé, c'est vrai que c'est quand même pas très difficile après Douste le fils de son père, Kouchner le French doctor qui a arrêté la vaccination contre l'hépatite B pour des raisons que lui-même ignore encore, Mattéi le généticien sans génie sinon celui de la canicule, et après l'assureur Bertrand qui a longtemps fait le malin mais qu'on entend un peu moins en ce moment... Et je ne parle pas de la nouillissime Élisabeth Hubert et du mal marié Hervé Gaymard. Je ne suis quand même qu'une potarde, fille de dentistes et, en ce moment, le chirurgien Houssin, (lui qui se prenait pour le fameux surgeon general) on l'entend moins se pavaner, quant à la Weber, je la laisse se dépatouiller avec les réseaux qui donnent des chiffres de grippe tellement discordants qu'on va finir par la renvoyer à ses chères études...
"Je suis invitée partout, mes communiqués de presse font un tabac, j'arrive même à répondre à ce crétin d'Askolovitch qui me pose la question de savoir pourquoi les établissements scolaires ferment, contrairement aux autres pays du monde, à partir de trois cas... Je lui ai fait savoir que je savais ce qu'était un cluster...
"Bon, pas trop d'optimisme. On ne sait jamais. Ce qui compte pour moi c'est que nous freinions assez le virus pour que nous puissions vacciner à temps. Pour le reste, à chaque jour suffit sa peine...."

1 commentaire:

Sandra a dit…

Excellent ! Je ris beaucoup avec ce journal.
Une potarde, c'est une pharmacienne, c'est ça ?