mardi 31 juillet 2018

Homéopathie et santé publique : the single-bullet theory.

Assassinat de JFK : the single-bullet theory

La guerre picrocholine entre anti et pro homéopathie devient risible (Picrochole étant le syndicat des homéopathes et Grandgousier, je vous laisse choisir pour ne pas faire de jaloux, Wargon, Et un peu de neurologie ou Lehmann).

Il semblerait que le déremboursement des produits homéopathiques soit l'oeuf de Colomb de la santé publique.

Il suffit même, regardez twitter, d'être l'un des 124 ou un sympathisant (fût-il anonyme), demandant le déremboursement de l'homéopathie pour s'auto attribuer la médaille en chocolat de médecin scientifique.

Les médecins refusant l'homéopathie et soutenant les 124 sont également de vaillants ruraux installés dans des déserts médicaux, ils font encore plus la preuve de leur scientificité.

Il suffit désormais d'être un 124 partner, en anglais c'est plus chouette, anti FakeMed, pour avoir droit dans sa salle d'attente à une vignette : "Votre médecin traite selon les données de la science".

Le déremboursement des granules homéopathiques est la Magic Bullet de la santé publique.

Si les urgences sont débordées et les personnels fatigués, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si la prescription d'antibiotiques est au zénith en France, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
S'il existe des neurologues (et gérontoneurologues, si si, ça existe) distingués pour défendre les pseudos anti-Alzheimer dangereux, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
S'il existe des violences obstétricales en France, et Martin Winckler nous y fait penser avec sagacité, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si 3,4 millions d'hommes sans cancer de la prostate ont eu un dosage de PSA en 2014, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie : voir LA.
Si l'INCa n'est pas capable de fournir des données objectives aux femmes soumises au dépistage organisé du cancer du sein, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie. Voir LA.
Si la France est le seul pays du monde où la kinésithérapie respiratoire est prescrite en ville dans le cas des bronchiolites, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si on a prescrit du Mediator, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si l'Eglise de dépistologie prétend sauver des vies avec les dépistages organisés du cancer du sein et du cancer du colon, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si la médecine de précision balbutie, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si les critères d'attribution des AMM en cancérologie diminuent et que le prix des médicaments explose, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie (c'est aux US).
Si le taux de mortalité infantile est si élevé dans le neuf trois, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.
Si la décision partagée est une chimère pour les médecins français, c'est dû au non déremboursement de l'homéopathie.

Je suis en vacances et il me reste 111 situations où le déremboursement de l'homéopathie résoudrait les problèmes de santé publique de notre cher pays.

On va y arriver.

Vivement la rentrée.






38 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous avez oublié le plus important, de la faute du remboursement de l’homéopathie la iatrogénie est la première cause de morbi-mortalité. Si ça c'est pas une preuve.

herve_02

Anonyme a dit…


Face à l’homéopathie, on atteint des sommets dans l’ambiguïté :
- d’un côté on informe très officiellement les populations de son absence d’efficacité prouvée,
- et de l’autre on permet à de nombreuses facultés de médecine et de pharmacie de décerner des DU d’homeopathie.
La situation est floue, et risque de le rester.
Est-ce si grave ? Je n’en suis pas sûr. Mais que certains veuillent mettre un frein à cette dérive que constitue le développement des médecines alternatives, je le comprends. J’ai par exemple été surpris d’apprendre que la faculté de médecine Paris- Sud décernait un DIU d’ Auriculothérapie Scientifique . Non vous ne rêvez pas ! Ça n’est pas une blague, vous pouvez aller vérifier sur leur site.
Pour mémoire, l’ auriculothérapie repose sur la similitude de forme du pavillon de l’ oreille avec le fœtus. Chaque partie du pavillon représenterait un organe du fœtus. En stimulant cette partie de l’oreille on agirait sur l’organe correspondant !
Sachant que la faculté Paris - Sud regroupe des instituts et des hôpitaux aussi prestigieux que Gustave Roissy où Marie Lannelongue,entre autres, on est un peu stupéfait.
Bonnes vacances.

Anonyme a dit…


Gustave- Roussy et non Gustave Roissy, vous aurez corrigé de vous même.
C’est vrai qu’il faut toujours prendre de la hauteur, mais sans exagérer.

Anonyme a dit…

@Anonyme de 22:52

"Mais que certains veuillent mettre un frein à cette dérive que constitue le développement des médecines alternatives, je le comprends. J’ai par exemple été surpris d’apprendre que la faculté de médecine Paris- Sud décernait un DIU d’ Auriculothérapie Scientifique . Non vous ne rêvez pas ! Ça n’est pas une blague, vous pouvez aller vérifier sur leur site."

Alors, j'aimerais connaître le pédigré de ceux qui veulent mettre un terme à ces médecines alternatives. Peut être ont-ils été à la base de la découverte d'un traitement efficace contre le cancer, ou alors ils ont eu un nobel pour la découverte d'un processus moléculaire expliquant pourquoi un taux élevé d'anticorps protégeait d'une maladie (et que ce n'était pas juste un marqueur, comme une vignette dans le carnet de santé) ou la mise au point d'une nouvelle pratique permettant de réduire la iatrogénie, ou alors combattant les médicament non efficaces, ou même les pratiques médicales néfastes (par exemple l’épisiotomie).

Parce que s'ils ne sont pas de ce type de personnes, qui vont laisser leur nom dans l"histoire, comme contributeurs de premier ordre à la médecine, se sont juste des crétins de premier ordre. Parce que, de mon point de vue de béotien, il est plus urgent de mettre fin aux pratiques qui handicapent ou abîment les gens maintenant, en ce moment même pendant que nous glosons, plutôt que de se battre contre un truc qui au pire ne fait rien, au mieux soigne également et qui de toute façon ne fait courir aucun risque au patient.

Concernant la "blague" de l'auriculothérapie, qui il semblerait, que même si cela ne fait pas l'unanimité, il y a des scientifiques qui pensent qu'il y a effet.

"À ce jour le modèle théorique de l'auriculothérapie n'a pas été scientifiquement validé. De plus, les connaissances médicales actuelles ne soutiennent pas ses hypothèses. Pour l'OMS, les résultats cliniques obtenus justifieraient un approfondissement neurophysiologique supplémentaire."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Auriculoth%C3%A9rapie

Je vais pas faire l'article, mais, il me semble comprendre que l'OMS valide des _résultats cliniques_.

Alors de mon point de vue, si on se dit scientifique, on regarde, on étudie, on lit, on se documente avant de trouver que c'est une farce. Le clown peut dire c'est une farce, c'est son rôle de rire de tout, mais pas le scientifique, enfin, le VRAI scientifique, pas celui que se croit scientifique parce qu'il a fait un peu de chimie pendant ses études.

herve_02


Anonyme a dit…


Hervé, vous êtes vraiment très intelligent. Quel dommage que vous n’ayes pas fait d’ études !

Daniel Corcos a dit…

Il faut effectivement s'interroger sur ce mouvement anti CAM (Complementary and Alternative Medicine) qui nous vient des Etats-Unis. D'une part, il semble que la rigueur scientifique qui était présente dans certaines universités prestigieuses est en train de disparaître, ce qui motive certains médecins à adopter des positions fortement anti-CAM; d'autre part, l'industrie utilise la stratégie anti-CAM pour discréditer tout ce qui menace ses bénéfices, de la même manière que tout pouvoir totalitaire a besoin de son "méchant". En s'attaquant aux granules de sucres, les experts rémunérés plus ou moins directement par l'industrie acquièrent leur légitimité. Le fond du problème est une université qui est incapable de soutenir sa croissance car elle fonction sur un schéma de Ponzi, et a besoin d'investisseurs. Or, le retour sur investissement a peu de chose à voir avec la quête de la vérité.

Anonyme a dit…


L’ homéopathie,si vous regardez bien, c’ est tout de même très con, mais ça plait.

Anonyme a dit…


Ça ne guérit pas, ça n’ est pas dangereux et ça fait du bien à ceux qui y croient. Trois critères qui s’ appliquent aussi très bien au pèlerinage de Lourdes, au yoga et aux randonnées dans la forêt de Fontainebleau au petit matin lorsque la brume de l’aube commence à se dissiper sous le soleil d’automne .

Anonyme a dit…

@Anonyme

1 - vous ne savez pas si j'ai fais des études ou pas.

2 - par contre, moi je peux dire que vous en avez fait des études. De ces études qui vous donnent l'impression et/ou l'illusion que vous êtes les meilleurs, que vous êtes l'élite, que vous avez un destin, tout cela pour mieux vous maltraiter durant cette longue période, pour vous apprendre surtout la soumission aux dogmes des sachants qui montent en chair et délivre la parole quasi divine. Et une fois les études terminées vous devenez maltraitants avec les autres dressés sur vos ergots de l’orgueil, ne supportant pas que l'on mette ne doute vos paroles. Mais les faits sont là, la iatrogénie est la première cause de morbi-mortalité, les scandales sanitaires se succèdent, de très nombreuses pratiques médicales courantes sont délétères, les maladies nosocomiales explosent, les antibiotiques deviennent inefficaces à cause des pratiques médicales, les gens se détournent de la médecine classique. À CAUSE des médecins.

Et bien, en voyant cela, je suis bien content de ne pas avoir fait d'études de médecin et être obligé de taire (par confraternité, celle qui permet de couvrir les violeurs, ou celle qui permettait de dénoncer les médecins juifs) que les crétins qui beuglent contre telle ou telle pratique le font pour se rassurer qu'ils sont les chantres de la vérités tout en abîmant et tuant leurs patients.

Vous comparez l'homéo à lourdes, pourquoi pas, en attendant lourdes ne tue pas entre 20 000 et 40 000 patient par an, chaque année, VOTRE médecine scientifique tue et tout le monde s'en fout. Les femmes se détournent de l'hôpital pour accoucher. Est-ce que vous imaginez quelles cheminements il faut pour refuser la sécurité d'un plateau technique et préférer la piscine gonflable dans son salon ? Quelles expériences exécrables il faut avoir vécu pour faire ce saut quantique ? MAis cela ne vous interroge pas, non, ce doit être la désinformation des réseaux sociaux.

Enfin vous ne savez pas si cela guérit ou pas, vous avez décidé que cela ne guérit pas parce que c'est pas possible n'est-ce pas ? De la même manière que le sauvage pense qu'il n'est pas possible de se parler à très grande distance grâce à une petit boite lumineuse, que vous devez être bien bête de le croire et que vous feriez mieux d'aller voir l'homme-médecine pour vous soigner.

Pour terminer je crois que l'homéo ce n'est pas "très con", juste que cela sort du dogme de la molécule qui guérit, c'est inacceptable parce que cela sort du seul accès à la science que connaît la médecine : la chimie. Hors de la chimie, point de salut. So 19e. va falloir évoluer.

Juste pour reposer les bases, dans les déterminants de santé la médecine ce n'est même pas 10%, y compris la chirurgie et la traumato, reste pas grand chose. c'pas formidable.

herve_02

Anonyme a dit…


HERVÉ ???!!! ENCORE LUi ???!!! Le médecin - Chef n’ aurait pas du le laisser sortir. Il est dans un peu épouvantable.

Anonyme a dit…


Hervé, vous êtes dans un état affreux, c’est ce que je voulais vous dire.
Retournez vite vous votre play- station 5, j’ ai peur que les vilains envahisseurs soient en ce moment en train de décimer vos derniers alliés .
Le sort de la planète est en jeu. Ne nous décevez pas.

Docteurdu16 a dit…

Bon, les gens, allez vous engueuler ailleurs.
Vous êtes casse-pieds.

Anonyme a dit…


De quoi y se mêle celui là !

CMT a dit…

Évidemment, tu as raison, on ne peut pas opposer, ni même dissocier deux phénomènes aussi intimement liés. Les "soins alternatifs",je cherche toujours les mots les plus appropriés et il me semble que le mot "médecine" est hors de propos, prospèrent, de manière très visible dès qu'on passe 5 mn à discuter avec des personnes qui pratiquent ce type de soins, sur la peur qu'inspirent désormais la médecine officielle et ses dérives.

Juan Gervas, en Espagne, pense même que cette campagne anti soins alternatifs est montée de toutes pièces délibérément par Big Pharma, pour faire diversion au fur et à mesure que la défiance envers les recommandations officielles et les traitements médicamenteux se développe.

Je ne sais pas. En tous cas cela fait effectivement diversion et je trouve que les antiFakemed sont vraiment à côté du sujet . Sans compter que cela permet à des médecins perclus de conflits d'intérêts de se refaire une virginité et un carnet d'adresses à très bon compte.
Après tout qu'est-ce que les conflits d'intérêt "ca va ça vient" (ou une expression équivalente) a dit François Morel, porte parole des anti Fakemed lors de l'émission radio où il débattait avec Martin Winkler.

C'est un peu toujours le même problème avec ces alliances de circonstance entre des personnes qui désignent ce qui constitue pour eux le "diable", le "mal absolu" et qui s'auto-proclament "purs". Une fois qu'on a désigné le mal absolu le reste n'est, par définition, que peccadilles, indépendamment de l'impact réel dans le monde du mal absolu et des peccadilles en question.

Quant aux purs en général et en particulier, ils ont malheureusement tendance à ne pas supporter le débat ni la contradiction, à manquer de sens de la nuance et de la complexité et à avoir des visées hégémoniques et totalitaires qui font que je ne voudrais pas voir quelque groupe de purs que ce soit faire la loi dans quelque domaine que ce soit.

Plus généralement je pense que ce débat reste très éloigné de la réalité de ce qui se passe actuellement dans la société.
D'un point de vue optimiste cela reste l'occasion de lire, de se poser des questions, de réfléchir...

Anonyme a dit…

L'obligation vaccinale c'est l'homéopathie !


D'ailleurs on remarque que beaucoup de pro vaccins se plaignent que des parents souhaitant ne pas vacciner iraient chez des homéopathes qui seraient complaisants...

et si c'était ca vraiment le problème de l’homéopathie ?

Anonyme a dit…

@anonyme

"de manière très visible dès qu'on passe 5 mn à discuter avec des personnes qui pratiquent ce type de soins, sur la peur qu'inspirent désormais la médecine officielle et ses dérives."

Pas besoin de faire de longues études pour comprendre cela


le concombre masqué

Daniel Corcos a dit…

@ Anonyme
Pour info, un des principaux sites anti-CAM américain pris en flagrant délit de promotion vaccinale intempestive. L'auteur est un chirurgien spécialiste du cancer du sein, occupé à plein temps par son site et rémunéré on ne sait comment : https://respectfulinsolence.com/2017/11/10/mayor-algonac-responds-hepatitis-outbreak-promoting-antivaccine-pseudoscience/

Dr Isabelle GAUTIER a dit…

En Chine, en Inde, la cohabitation de la médecine "scientifique" avec les médecines traditionnelles est parfaitement harmonieuse: l'art de soigner flotte entre "les données actuelles de la Science " et les vertus thérapeutiques de l'âme ancestrale.

Dr Isabelle GAUTIER a dit…

la médecine, ça soigne, ça ne guérit pas toujours

Daniel Corcos a dit…

"En Chine, en Inde, la cohabitation de la médecine "scientifique" avec les médecines traditionnelles est parfaitement harmonieuse". Vu le degré de corruption dans ces pays, c'est "the worst of both worlds", en quelque sorte.

Anonyme a dit…

@Daniel Coros

"On compte trois foyers de longévité en Chine : Rugao, province du Jiangsu, Zhongxiang, province du Hubei, et le district de Bama, dans la région autonome zhuang du Guangxi. Ce sont des endroits ayant dépassé la projection démographique de l'ONU de 75 centenaires par million. Rugao abrite la plus grande concentration de centenaires en Chine, alors que le district de Bama s'enorgueillit du plus haut taux de longévité dans le monde. Dans le hameau de Bapan de ce district, il y a sept centenaires parmi les 510 villageois; c'est 200 fois la moyenne mondiale d'un foyer de longévité."

https://chine.in/guide/pourquoi-vit-on-vieux-dans-certains-endroits_1418.html

"the worst of both worlds", c'est vrai les vieux, y sont chiant. heureusement que nous avons les ehpad médicalisés en france pour éviter qu'ils ne vieillissent trop.

Daniel Corcos a dit…

@ Anonyme
C'est grâce à la Médecine Traditionnelle Chinoise (et accessoirement aux registres d'Etat Civil).

Daniel Corcos a dit…

@ Anonyme
Rectification, après examen attentif du lien en question :
"Ce sont des endroits ayant dépassé la projection démographique de l'ONU de 75 centenaires par million".
Pour la France, ce chiffre est de 313 par million. Quand aux plus de 60 ans, c'est plus du double en France par rapport à la Chine. Mais effectivement, il y a plus de vieux en Chine. C'est parce que les Chinois sont très nombreux. Ils doivent avoir un secret..
Le plus intéressant est le tableau de bas de page : l'âge moyen des centenaires est autour de 75 ans. La soupe de longévité permet de rajeunir les centenaires...

Anonyme a dit…

@Daniel Corcos

Ce n'est pas beau la mauvaise foi. Je pense que la colonne age moyen n'est pas l'age moyen des centenaires mais l'age moyen de décès.

Pour la colonne précédente je ne pense pas que ce soit la population de centenaires (145 millions de centenaires ? alors qu'il n'y en a individuellement que 210.) mais la population totale.

Ce que je voulais dire, c'est que si la médecine chinoise traditionnelle était si mauvaise, il n'y aurait pas autant de vieux. Maintenant la pauvreté (qui est un facteur de mortalité important) est très développée en chine. On ne peut pas dire que c'est mieux ou pire qu'ici, juste que l'affirmation comme quoi la médecine traditionnelle chinoise ne mériterait pas le terme de médecine est un peu une fake news - c'est la mode en même temps.

Le captcha ne certifie pas seulement que l'on n'est pas un robot, mais probablement un psychopathe en devenir. Quel dommage de donner du temps de cerveau à google pour avoir le droit de poster un commentaire.

herve_02

Daniel Corcos a dit…

@ Hervé_02
Désolé, mais je n'ai rien compris à votre histoire de captcha et de psychopathe en devenir. En ce qui concerne l'âge moyen, s'il s'agit du décès, pourquoi est-il plus bas dans la région où il y a le plus de centenaires ? En admettant qu'il s'agisse de l'âge de décès, on peut noter que ces chiffres censés être exceptionnels sont plus bas qu'en France.
Donc, si je récapitule, on vit plus vieux en France, et s'il y a plus de vieux en Chine, c'est parce que les Chinois sont très nombreux, mais vous êtes capable de trouver dans ces chiffres un argument en faveur de l'efficacité de l'acupuncture (parce que je présume, sinon, ça aurait été pire). Je rappelle que l'acupuncture était efficace en association avec la lecture des pensées du Président Mao, qui ont à elles seules assuré la longévité de pas mal de journalistes et universitaires français.

Anonyme a dit…

@Daniel Corcos

Moi ce que je trouve admirable, c'est cette capacité à accepter un dogme que l'on a établit soit-même. Ainsi le dogme est que l'acupuncture ne marche pas, qu'il ne soigne pas et donc que les chinois 'soignés' par cela ne le sont pas, d'ailleurs leurs chiffres sont incohérents.

Quel peut être le lien entre nombre de centenaires et age moyen du décès ? un, on pourrait penser que ? Votre critique sur le décrochage, qui se joue à 3/10 soit 4 mois, montre bien les travers de la science qui va chercher dans les décimales les preuves. Il y a même un chercheur de l'inserm qui affirme que dire que les anti Alzheimer marchent pas est un mensonge parce qu'ils retardent _de quelques mois_ l'entrée en institution, Ca c'est une victoire canard wc, quelques mois. Manque plus que l'étude à 3 et 5 ans sur les patients et on peut revendre le produit miracle.

"qui ont à elles seules assuré la longévité de pas mal de journalistes et universitaires français.", je passe sur le ton moqueur à propos de ceux qui ne pensent pas comme vous.

Moi je ne sais pas si cela fonctionne ou pas. D'ailleurs ce que je ne sais pas non plus si un 'truc' qu'un médecin occidental 'guérit' ne se serait pas guérit de toute façon tout seul ? Et si le traitement a juste été un risque qui a été pris pour faire quelque chose.

Par exemple, puisque l'on en est à la 'dureté' de la preuve. Quelle preuve que la kiné soigne un truc ? quelle preuves que les psychologues ont une action quelconque supérieur à un curé ou à un meilleur amis ? Quelles preuves que le doliprane fonctionne en cas de mal de tête ? on pourrait en sortir à la pelle de ces médicaments qui soignent peut être et qui ont certainement des effets néfastes sur l'organisme (même s'il arrive à résister). Par exemple, la pilule contraceptive, qui est capable d'affirmer et faire des études pour montrer qu'elle est plutôt neutre sur la santé des femmes ? Et je ne parle pas de mamographie parce que je suis un mec sympa. Ni de la qualité des 'études' 'scientifiques' 'sérieuses'. Notre dureté de la science telle qu'elle est appliqué à la médecine est surtout un acte de foi sur des dogmes. In fine le test se fait toujours en population générale avec une pharmacovigilance qui camoufle et temporise le plus qu'elle peut.

Le soucis est plus global. Se moquer est facile, chercher à dénigrer est aussi facile, par contre montrer des choses qui marchent véritablement c'est une autre chose. Oui probablement que pour l’appendicite, la chirurgie est plus efficace que l’acupuncture. Maintenant ce n'est pas aussi certain concernant de nombreuses 'affections' qui sont traités couramment par les médecins à coup de molécules qui sont étudiées à long terme in vivo. Le truc c'est que le dénigrement porte toujours préjudice à celui qui le fait. Si je pouvais vous écouter jusqu'à maintenant parce qu'écouter des gens qui ne sont pas d'accord avec vous apporte toujours/souvent quelque chose, ce dernier commentaire détruit cette idée.

Parce qu'il faut ne pas avoir 2 sous de jugeote pour considérer qu'une erreur dans appellation d'une colonne (soucis de traduction ?) devient donc vérité. Comment on peut sérieusement penser que le tableau donne un age moyen de centenaire de 75 ans ? En fait, on ne peut pas le penser, on le dit juste pour argumenter.

Ok vous avez raison la chine est un pays à la médecine moyenâgeuse et nous l'occident, dont l'espérance de vie diminue, ou la iatrogénie est la première cause de mortalité avons des leçon à donner aux autres.

Daniel Corcos a dit…

@ Anonyme
Désolé, je ne vais pas répondre à tous vos arguments pour une question de temps. Mais celui-ci me paraît particulièrement intrigant : "Et je ne parle pas de mamographie parce que je suis un mec sympa."
Il se trouve que je suis aussi un mec sympa et pourtant je parle de mammographie. J'ai donc du mal à suivre votre raisonnement. https://www.biorxiv.org/content/early/2017/12/22/238527

Anonyme a dit…

Il n'est pas si intrigant, on SAIT qu'en population générale sans symptômes ou prédispositions le dépistage du cancer du sein à une incidence négative sur la santé publique.

Il y a le sur-diagnostic et le cancer induit par les rayonnements qui est/était le point d'incertitude. Tout cela pour dire que notre médecine occidentale soit disant supérieure aux autres "médecins" on ne peut pas savoir si elle soigne ou tue plus de gens. On ne peut pas savoir aujourd'hui si le rapport bénéfice-risque est positif. Tout cela caché derrière la "science" qui n'est devenu qu'une communication au service de ceux qui ont les moyens de payer des études.

Il est difficile de juger de la qualité d'une étude, il faudrait pour se faire, la refaire et voir si on a les même résultats. Ce qui est très très rarement fait. La contre-étude se fait en population générale, pour le bien de la science.

Anonyme a dit…

@herve_02 : un peu de science :
https://www.medecine-integree.com/terrains-constitutions-diatheses-et-temperaments/

Anonyme a dit…

@Anonyme

J'ai un peu survolé... c'est le travers scientifique par excellence : faire des modèles comme exercice de pensée, tenter de le mathématiser, parce que si c'est de la science, y'a des maths.

La mathématisation des sciences de l'humain a été le berceau des divers scandales. Vouloir faire entrer dans des concepts mathématiques la vie est un exercice de pensée intéressant, mais qui mène à des aberrations. Parce que cela fige des acteurs dans des comportements qui DOIVENT rester identique sinon les modèles ne fonctionnent plus, cela fige des actions qui DOIVENT avoir les mêmes antécédents et les mêmes aboutissements sinon le modèle ne fonctionne plus. Parce que cela fige les terrains qui DOIVENT .... vous avez compris. je pense qu'est là l'erreur principale de la dite "science" médicale.

Ainsi il faut quantifier et comme on ne peut pas quantifier sur l'humain (notre force, tous différents) ont choisi des critères secondaires observés comme concomitants (qui là sont acceptés comme causalité). Le choix des critères est 'politique' en ce sens que rien ne dit que c'est pertinent, et c'est l'usage (in vivo, en population générale) qui montrera si c'était pertinent ou pas. Ensuite la puissance politique et financière de ceux qui ont décidés des critères permet de faire perdurer les dits critères même s'ils ne sont pas très probants.

Par exemple dans les anti Alzheimer un chercheur inserm peut affirmer qu'ils fonctionnent parce qu'ils retardent de quelques mois l'entré en institution et que cela fait disparaître les plaques amyloïdes (ce qui semble une grande victoire sauf que cela ne retarde que de quelques mois l'entré en institution). Pas un mot sur l'état du malade à 3 ans, 5 ans. Mais on quantifie tout plein de trucs. Pas besoin de parler de qualité de vie, d’effets secondaires (étudiés sur un temps très court), il suffit qu'un élément du modèle bouge dans le bon sens pour bingo.

Je crois que c'est le terreau fertile de la iatrogénie, arrosée par les bénéfices et dividendes aux actionnaires. Lorsque l'on pense qu'un vaccin provoquant des troubles graves est interdit (enfin on dit retiré parce qu'un meilleur est disponible) sur un marché et qu'il est exporté sur un autre, en toute connaissance de cause (ou il provoque la même chose et il déménage encore).

Voila la médecine, pas le médecin, mais l'univers qu'il fait perdurer. Est-ce cette science qui nous sauvera ? Chacun son idée, mais ce n'est pas la mienne. La médecine, vient de l'expérience du médecin de ce qu'il voit dans sa pratique, son intelligence c'est l’observation, l'écoute et les recherches personnelles. Tout ce qu'on essaie de castrer pendant les études pour bien adhérer aux dogmes, pour suivre les protocoles, pour appliquer presque obligatoirement tel traitement à tels symptômes, même si dans les études, il ne marchait que sur 30% des patients (contre 5% le placebo), 600% d'efficacité.

herve_02

Anonyme a dit…


Homéopathe, poilopathe.

Anonyme a dit…


Grâce à l’ homéopathie, mes hémorroïdes se sont envolées.
Je respire !

Anonyme a dit…


Mais arrêtez donc de vous pourir la vie à essayer vainement de guérir les lombalgies chroniques, la constipation et les palpitations cardiaques. Orientez vos patients vers les médecines alternatives. Ils vous remercieront et vous pourrez vous consacrer à des tâches plus intéressantes.

Anonyme a dit…


Mme Buzyn va présenter son plan anti pauvreté en septembre.
Cela fait longtemps que l ´on distingue les soins aux malades et l’ aide aux pauvres. Mme Buzyn renoue avec une tradition de l’Ancien Régime où c’était l’ attribution du clergé.
Soeur Agnès de la Compassion.

Anonyme a dit…

Attention, s'attaquer à la pauvreté, ça coûte un pognon de dingue.

Anonyme a dit…


Et si t’ es pas dingue, tu payes quand même

Hired literature researchers online a dit…

I like the shared information about the single bullet theory. We are experts who help with article writing and reviewing. You might be looking for Help with literature review of which we are here to help you. Send us a request, "I need Help with my dissertation" and we will assist you.

Anonyme a dit…

Des pistes sur le plan anti-pauvreté :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/11/01016-20180911ARTFIG00014-plus-d-un-francais-sur-quatre-n-a-pas-assez-d-argent-pour-manger-des-fruits-et-legumes-frais.php
Un truc qui ne va pas coûter un pognon de dingue : une campagne de pub commandée aux copains avec pour slogan "Mangez des pommes", puis éventuellement une obligation de mettre des pommes (françaises) au menu des cantines.