mardi 25 janvier 2011

OCNI : OBJETS CUTANES NON IDENTIFIES

Saint-Louis guérissant les écrouelles

La médecine générale est bonne et mauvaise fille. Bonne fille car elle nous permet de nous confronter à des situations nouvelles qui devraient rendre notre ennui et notre lassitude inopérants, mauvaise fille car elle nous renvoie à une ignorance liée à l'immensité du champ des connaissances qui peut conduire à la culpabilité d'avoir été ignorant.
Les lésions cutanées sont un cas fréquent de doute en médecine générale.
Le premier médecin que j'avais remplacé (en 1979) m'avait dit : La dermatologie, c'est facile, les lésions sont soit traitables par la cortisone, soit traitables par les anti mycosiques, soit par la biopsie.
Il exagérait, bien entendu. Mais, avec un peu d'expérience, quelques échecs cuisants et quelques succès faciles, je peux affirmer qu'il avait raison.
Cela dit, les OCNI sont générateurs de prises de tête embarrassantes en consultation de médecine générale.
Les dermatologues, qui exercent une spécialité qu'ils disent compliquée, ont tendance à penser que la peau est le miroir du corps mais c'est un miroir qui se nourrit d'examens de laboratoire dont nous manquons cruellement, pour la plupart, durant la consultation de médecine générale.
Je vous propose, et même à ceux qui ne croient pas aux soucoupes volantes, cet exercice de dermatologie qui a le mérite, lui aussi, comme tous les albums d'images, de nous renvoyer à notre quotidien, c'est à dire à notre innocence (corticoïdes versus anti mycosiques) et à notre ignorance supposée (tous moyens d'investigation égaux par ailleurs).
Je pense, mais j'imagine que je serai critiqué par nos amis dermatologues, que la dermatologie, malgré la présence des OCNI, n'a rien à faire en ville et qu'elle devrait se replier vers l'hôpital où elle rendrait des services significatifs.
Pour tester vos connaissances, c'est ICI.

5 commentaires:

DocteurD a dit…

Bonjour d'une "amie" dermatologue qui travaille en ville et à l'hôpital depuis 25 ans (et qui se régale toujours autant dans les deux structures).
Bien d'accord avec votre CAT devant un OCNI. Je changerais juste l'ordre de prescription : toujours commencer par un antimycosique, la cortisone ayant une fâcheuse tendance à exacerber les lésions infectieuses.

Le dépistage du mélanome légitime à lui seul , la dermatologie de ville, et depuis l'avènement de la dermoscopie la performance diagnostique s'est beaucoup améliorée.
Mais vous avez raison pour l'avenir. Un jour viendra où la vidéodermoscopie assistée par ordinateur rendra inutile la présence d'un médecin : un appariteur appuiera sur le bouton et une analyse informatique de l'ensemble du tégument signalera les lésions suspectes.
En dehors du mélanome,le dermato de ville n'est effectivement pas indispensable, mais quel médecin de ville est indispensable ? Il s'agit plutôt de répartir au mieux les compétences de proximité pour le confort du soignant (qui maîtrise mieux un domaine), et du patient (qui a "horreur" d'aller à l'hôpital).

Peut-on raisonnablement s'inscrire sur le site que vous mettez en lien? J'avoue que la promesse de m'envoyer de la "selected information from industry tailored to your area of clinical practice" m'a refroidie.
(le mot "industry" sans doute).

Tous mes respects pour vos savoureux écrits (bien que Kundera ne soit pas ma tasse de café).
Cordialement .

Docteurdu16 a dit…

@ docteur D
Bien entendu que l'on peut s'inscrire car c'est très intéressant bien que, comme je le notais, sponsorisé. Je ne reçois aucune pub. les seules pub sont celles de la CME (continuing medical education).
Quant à Kundera, alors là, je suis certain que vous ne l'avez pas lu, désolé de mon outrecuidance. Je vous propose (et sans lien d'intérêt) de lire deux livres 1) un essai magistral Les Testaments Trahis et 2) un roman "parfait" : L'Immortalité.
Comme on dit : satisfaite ou remboursée.

DocteurD a dit…

Bonne idée, je vais demander un remboursement de "l'insoutenable légèreté de l'avoir ".
Merci pour ces titres qui me feront peut-être changer d'avis.

zigmund a dit…

pas réussi à m'inscrire pour voir les OCNI
"ils" me refusent
dommage j'aime bien la dermato
pas lu kundera ...ok je sors !

Docteurdu16 a dit…

C'est très facile de s'inscrire avec Create your free account. Cela prend cinq minutes et, après, on peut lire de nombreux articles commentés.
Il ne faut pas hésiter : ils n'envoient pas de pub.