dimanche 3 janvier 2010

DE PROFUNDIS





Nous apprenons ce jour en lisant Le Parisien.fr que le gouvernement français est en train de vendre en sous-main des quantités importantes de vaccins anti grippe A/H1N1v.

********************

Il est temps que le trio infernal Roselyne Bachelot, Didier Houssin et Françoise Weber prenne conscience de son échec.
Profitons-en pour proposer un aggiornamento sur les politiques de santé publique menées en France depuis ces dernières années.

L'échec du trio composé d'une pharmacien, d'un chirurgien et d'un médecin généraliste est dramatique.
  1. En termes de politique industrielle : ils se sont fait rouler dans la farine par Big Pharma
  2. En termes de politique de santé publique : les experts gouvernemento-industriels les ont menés en bateau
  3. En termes de communication médicale : ils ont cru que l'autoritarisme magistral les rendrait crédibles
  4. En termes de communication grand public : ils ont pris les Français pour des cons et les cons ont compris
  5. En termes de politique logisticienne : ils ont imposé des structures non pérennes au lieu de s'appuyer sur une base solide, le système des médecins généralistes et du médecin traitant associé à ses correspondants habituels libéraux ou hospitaliers
  6. En termes de politique administrative, bombardant de circulaires contradictoires et inapplicables des fonctionnaires débordés par cette incompétence
  7. En termes de politique utilitaire en se trompant de cible si bien que les personnes à risques ne sont pas vaccinées et que les autres empêchent le système de fonctionner.
Arrêtons là.

N'importe qui aurait compris.

Il est temps désormais que des Etats-Généraux de la Santé Publique se mettent en place sur la base d'un retour aux valeurs.

Ces valeurs sont d'abord celles de la démocratie.

Ces valeurs sont celles aussi, par métaphore, de la Médecine par les Preuves (Evidence Based Medicine) mais de TOUTE la Médecine par les Preuves, c'est à dire l'expertise indépendante évaluant les données de la science, l'expertise indépendante des médecins praticiens sur leurs possibilités et sur leurs insuffisances et la prise en compte des citoyens en termes de Valeurs et Préférences.

C'est compliqué.

Mais j'espère que ce que pense un petit médecin généraliste de Mantes-La-Jolie exerçant en ZUP (la plus grande d'Europe), en ZEP et en ZFU (pour encore peu de temps) pourra remonter jusqu'à l'énarchie et l'expertarchie officielle qui ne feront pas l'économie d'une remise en question à la suite de ce fiasco retentissant.

3 commentaires:

Taedium Vitae a dit…

Sur France3 JT de 19h, ils annonçaient 300 000 doses vendues au Qatar, sur 80 millions restant après dons aux pays pauvres et les quelques millions de doses utilisées dans les vaccinodromes, il en reste encore beaucoup !

Va-t-il y avoir des soldes ?

jmretaux a dit…

Ma seule conclusion, je le reprend d'un confrère : "voter pour des cons peut nuire gravement à votre santé"
Pensons-y dans quelques semaines, et pour plus tard !

marie a dit…

Mais puisqu'on vous explique qu'il s'agit seulement d'appliquer le Principe de Précaution (inscrit dans la constitution) !!! 94 000 000 de doses, avec le rappel prévu en début de campagne de vaccination, ça fait 47 000 000 de personnes vaccinées en 5 mois (novembre à mars) soit 313 333 par jour, quoi de plus normal et de plus réaliste pour un(e) politicien(ne) et des experts les meilleurs du monde !!! Franchement, vous chipotez ...