samedi 18 février 2017

Transparence.


Une maison transparente qui fait froid dans le dos.
Rêve totalitaire ou exhibitionnisme ?
Pas pour moi.
Par l'architecte Travis Price à Berkeley Springs, Virginie Occidentale en 2014.
image © ken wyner

Commentaires (je rajoute cela le 26 février 2017) :

Je suis assez surpris par les commentaires et par le manque de commentaires.
Je ne me ferai plus prendre à ne pas commenter ce que je suggère.

Cette maison est "transparente" car elle montre son intérieur mais elle n'est pas transparente car il n'y aucun humain visible. Une maison n'est pas faite pour ne pas y vivre et on comprend mieux l'architecture "moderne" celle des barres des "quartiers" où il est impossible de vivre.

Cette maison est donc magnifique au sens architectural du terme (on dit toujours "des maisons d'architectes", c'est à dire des théories inhabitables et inhabitées) mais elle est surtout obscène.
Son obscènité tient à ce qu'elle exhibe la richesse, la transparence, mais qu'il n'est possible pour le commun des mortels que de faire du lèche-vitrine. Ni l'acheter, ni entrer, ni y vivre.

La transparence est donc une métaphore triste en ce cas.

Une maison transparente serait une maison que l'on ne remarque pas comme on dit d'un footballeur après une partie ratée qu'il a été transparent.

Cette maison n'est pas transparente elle est faite pour être vue. Et on ne voit rien.

On n'est donc loin de la transparence morale et politique que l'on voudrait nous faire prendre pour de la démocratie.

Mais c'est une autre acception.

Cette maison est à l'image de l'architecture moderne telle qu'on la voit par exemple à la Fondation Louis Vuitton : de l'épate bourgeois comme on disait jadis, de l'épate bobo comme on pourrait le dire maintenant, mais, surtout, elle est d'une immoralité absolue, comme si l'argent n'avait pas d'odeur, c'est un pied de nez aux pauvres et à ceux qui aimeraient ne plus l'être.

C'est une architecture qui ressemble à un diamant gros comme le Ritz.




6 commentaires:

Dr MG a dit…

C'est quoi le message ?

zigmund berthold a dit…

un petit truc (vieux ) marrant sur les maisons transparentes (désolé pour la pub à supporter avant ) http://wagon4.canalblog.com/archives/2011/01/17/18316171.html

Docteurdu16 a dit…

@ Dr MG
Il n'y a pas de message.
La transparence absolue est totalitaire.
Relire Kundera.
Il est possible de prôner la transparence avec décence.
Mais les paparazzi sont ontologiquement des membres de la police secrète.
J'ai écrit sur ce blog un texte sur Patrick Roy : https://docteurdu16.blogspot.fr/2011/05/patrick-roy-les-lecons-dramatiques-de.html
L'affaire de cette ministre nordique qui a dû démissionner car elle avait acheté du toblerone avec sa carte bleue non personnelle est symptomatique : les gogos de la transparence ont crié au génie de ce système politique "propre" en pleine affaire Fillon. Mais l'interprétation que j'en fais est celle-ci : il existe des degrés de tolérance différents selon les régimes politiques et les cultures associées (on peut dire qu'il n'y a aucune commune mesure entre les emplois fictifs de la famille Fillon et le toblerone ; en réalité : il y en a une : dans les deux cas la ministre nordique et le candidat LR ont outrepassé des règles tacites.
La transparence dans les sociétés libérales est un hochet que l'on tend aux populations pour leur cacher la nature sordide, inégalitaire, exploitatrice du système tout entier.
Il est donc "normal" que l'on sache si un médecin quand il parle d'un produit est sponsorisé par la firme qui fabrique le produit mais il n'est pas nécessaire de savoir qui est sa maîtresse.

Dr MG a dit…

Notre société dysfonctionne, c'est un fait.

Je ne sais pas si la transparence absolue est totalitaire car je n'ai pas lu Kundera; mais sans doute comme tout ce qui est absolu comme l'était par exemple la royauté.

Il n'empêche qu'en te lisant, certains oublieront que tu as accolé le terme absolu à transparence et diront que tu es contre la transparence, comme Mr FILLON l'est.

Aujourd'hui, notre société est plus opaque que transparente.
Donc attaquer la transparence, même si tu ne parles que de celle "absolue" n'est à mon sens pas un message qui va dans le bon sens.

La "perfection" n'existe pas.
Plus de transparence est par contre souhaitable car nous sommes très loin de la transparence absolue que tu dénonces.
Mais où as tu vu cette transparence absolue que tu dénonces?

Docteurdu16 a dit…

@ Dr MG
Peu importe ce que l'on pense de moi et que l'on me compare à Fillon.
Dans le cas de Fillon il ne s'agit pas de transparence mais d'honnêteté.
Fillon est malhonnête et assoiffé de revenus (c'est à dire de pouvoir).
Il vit dans un monde irréel, celui des appartements de fonction, des jets privés, des privilèges, des dessous de table, des faveurs ("Vous êtes mon obligé").
Les propos qu'il tient sur les "pauvres" profiteurs sont d'une telle indécence qu'il n'est pas besoin de parler de transparence.
La maison que j'ai montrée est métaphorique : elle vaut une fortune, elle montre "tout" jusqu'à ce que les stores soient fermés. C'est le visage de l'exploitation et des fausses apparences.
Tu me poses la question de la transparence absolue : eh bien, c'est celle des réseaux sociaux, c'est celle de la presse à scandale, c'est celle du DMP, c'est celle de la NSA.
Des gens ont écrit beaucoup mieux que moi sur le sujet.
Mais n'oublie pas que ceux qui demandent la transparence absolue ont des choses à cacher (et je les comprends).
Bonne journée.

bruno cuggia a dit…

Le pire c'est la transmission de la malhonnêteté vers ses propres enfants qui acquièrent un état d'esprit et de comportements ( Je plains les enfants FILLON d'avoir eu des parents aussi sournois, ils ne seront jamais des enfants de La République. )
Mais depuis que l'Histoire s'écrit "Rien" n'a vraiment changé !