mardi 1 décembre 2009

CE SOIR, J'AI EU HONTE

J'ai eu honte en regardant l'émission Allô Docteur sur la Cinq.
J'ai eu honte que le docteur Cymes n'ait trouvé aucun médecin opposé à la politique gouvernementale et se soit contenté de médecins généralistes, pour l'un, acquis, pour l'autre, presque acquis.
C'était une pure émission de propagande pour le plan débile de Madame Bachelot.
Ronny Brauman a été parfait et il a dit ce qu'il fallait dire : elle n'y arrivera jamais !
Les virologues ont été ce qu'ils sont habituellement : tout sauf des cliniciens.
Et c'est la représentante de Que Choisir qui, la seule, a apporté la contradiction !
On a ainsi appris que Madame Bachelot ne connaissait pas la collaboration Cochrane !
Elle n'est pas la seule : la Revue Prescrire non plus pour ce qui est de la grippe (dans son dossier grippe la collaboration Cochrane est mentionnée mais les conclusions de La Revue prescrire vont dans un sens opposé. Ceci est une précision par rapport au texte précédent).
Quel n'a pas été l'embarras du virologue de la Pitié quand il a compris que la dame de Que Choisir savait des choses qui n'étaient pas tout à fait fausses, à savoir que le vaccin anti grippe saisonnière n'était pas aussi efficace que cela et qu'il était donc difficile de comparer l'efficacité du nouveau vaccin à un vaccin qui n'était pas parfait... Que la dame de Que Choisir citait de façon élégante des publications qui disaient le contraire de ce que racontait le staff d'experts de la ministre.
Mais surtout : Madame Bachelot observait les intervenants pour savoir s'ils disaient BIEN la bonne parole, s'ils ne se trompaient pas par rapport à l'argumentaire qu'elle leur avait fait apprendre...
Navrante mascarade de professeurs de médecine qui sont obligés d'aller à la soupe et de se plier au politique, représenté par une Madame Bachelot qui sait, certes, parler, mais qui dit beaucoup de bêtises (nombre d'injections pour les femmes enceintes, AMM faites selon les règles...).
Michel Cymes et son acolyte n'ont rien lu, rien entendu, ce ne sont pas des journalistes, encore moins des médecins, ce sont les équivalents des bénis oui oui de la politique qui servent les plats aux hommes et aux femmes en place.
Madame Bachelot en a profité pour taper sur les médecins généralistes... Pour dire que, s'ils ont du temps, ils peuvent aller travailler dans les centres...
A pleurer !
Je vais me coucher triste de notre personnel médical, triste de nos journalistes médicaux, triste de nos politiques dont le seul but est leur autopromotion.

4 commentaires:

docpp a dit…

on est face à un rouleau compresseur mêlant désinformation, peur culpabilisation ... raison de plus pour résister

P39M a dit…

Il existe, en France, exactement le même type de propagande concernant la théorie officielle du 11/9.

En Pologne la ministre de la santé a refusé de signer les contrats avec les laboratoires pharmaceutiques au motif que les garanties demandées en responsabilités juridiques sont excessives et au motif que les vaccins sont trop peu évalués.
Mais il s'agit sans doute d'une exception, car, parmi les autres pays signataites de l'OMS, notamment les pays occidentaux, la même propagande fait son chemin.
Surtout en France, où on sait que les médias sont vérouillés.

Et pour finir : un enfant est adressé par l'école pour fièvre (parce que maintenant c'est l'école qui pose l'indication de voir un médecin). L'intendance désire que les parents rappelle pour savoir s'il s'agit d'une grippe H1N1, afin de le consigner. Diagnostic du médecin : maladie infectieuse saisonnière. Les parents rappelle l'école. Réponse de l'intendance : "bon, ben c'est une grippe H1N1". Et voilà pour la fermeture des écoles et pour les statistiques de la grippe.
Je trouve quand même que les lycéens possèdent une arme redoutable pour faire fermer leurs écoles, non ? C'est incroyable comme ils n'en profitent pas.
Trop disciplinés sûrement. Comme d'ailleurs les Français en général.

Frederic a dit…

euh excuse moi cher confrere mais tu sors d'ou ? le vaccin de la grippe saisonniere est un nouveau vaccin tous les ans donc comme le vaccin de la grippe H1N1, y'a rien de nouveau. Tu ne serais pas homeopathe par hazard ??? Si t'as besoin de gonfler ton égos par ses réactions qui n'ont rien d'objectives , fais le dans un domaine ou des parents n'ont pas perdus leur enfant STP
Bien cordialement

Néfertiti a dit…

Bravo bien dit. Bien que je sois totalement apolitique.
Mais j'ai trouvé ce personnage politique très impolie avec la dame de " que choisir". Elle lui coupait la parole sans arrêt.

Michèl Cymès lui aussi faisait la même chose allant jusqu'à lui poser la question : Pourquoi eux ( ceux qu'elle citait) auraient raison et pas nous ? Elle n'a pas eu le temps de répondre car ensuite tout le monde était contre elle.

En fait l'emission était faite et préparée pour pousser les gens à se faire vacciner. Michel Cymès m'a terriblement déçu...

Même ceux qui étaient contre le vaccin au départ ont retourné leur veste lâchement.

Et pour terminer je ne me suis jamais faite vaccinée contre une quelconque grippe et ça va très bien.


Quand je suis née, y avait pas de vaccin contre la grippe et je suis encore là, alors hein... Qu'ils se les gardes leurs adjuvants ( ça c'est pour le Frédéric qui se montre hautain avec vous)

Merci pour votre article
Marissa