samedi 21 août 2010

LA REAPPARITION INVISIBLE ET MASSIVE DES EUNUQUES

Tout le monde est persuadé que l'époque des eunuques est révolue depuis belle lurette et qu'il s'agit de notions historiques : les eunuques des harems de Constantinople et ceux de la cour de Chine (il en restait 412 en 1910), les castrats de la Chapelle Sixtine ou de l'Opéra de Naples (dont a si bien parlé Dominique Fernandez). Il existe bien encore des indifférenciés sexuels, des hommes qui ne savent pas qu'ils sont des femmes et des femmes qui ne savent pas qu'elles sont des hommes, ou... plus scientifiquement, si j'ose dire, selon le DSM IV de sinistre fréquentation, des syndromes de Skoptzy...
Eh bien, comme souvent, non, je ne suis pas démagogue, le monde a tort.
Les cars de touristes occidentaux du troisième âge qui débarquent sur tous les terrains de voyeurisme du monde sont remplis de couples indifférenciés, hommes et femmes identiques, femmes et hommes semblables... Proust disait que les vieux couples, à force de se fréquenter, finissaient par se ressembler mais d'une façon particulière, en prenant les défauts de l'autre. Et ainsi, les hommes d'aujourd'hui, pollués par l'idéologie urologique, la dictature du PSA, les injonctions des spécialistes choisissant pour leurs patients l'impuissance contre la prostate... Et ces hommes, charcutés, traités, deviennent, grâce à la magie de l'urologie moderne, grâce aux Sociétés Savantes comme l'American Urological Association ou l'Association Française d'Urologie, qui ont pignon sur rue, qui ont les revenus médicaux les plus élevés dans chacun de leur pays (Etats-Unis et France) et donc les favoris de l'Administration Fiscale, des incontinents, des bouffeurs de bouffées de chaleur, des diarrhéiques chroniques, des gynécomastes, des gros à muscles atrophiés, des chauves, des micro penis, des alibidineux et des impuissants et donc, j'y viens, peuvent être comparés à des eunuques. Il est possible, comme existent désormais des aliments pour chiens coupés (Friskies) qu'apparaissent des boutiques 'La Prostate claire' avec des aliments pour sociétaires de l'Association Française d'Urologie.
Qui s'en préoccupe ? Où sont les essais cliniques qui tentent d'apprécier les conséquences de l'eunuquisme moderne ? Qui investigue les transformations psychologiques induites par l'euphémisme urologique ainsi nommé Traitement Hormonal alors qu'il ne s'agit, ni plus ni moins, que d'une mutilation. Faut-il faire confiance aux urologues pour mener des essais sur le retentissement psychosocial de l'eunuquisme ? Qui le fera ? Qui se soucie également de ces hommes qui se cachent, qui cachent non seulement leur cancer mais aussi les conséquences du traitement ? Qui les soutient ? Que font les Autorités Académiques ? Que font les Sociétés Savantes en médecine générale ?
Il existe 600 000 castrés aux Etats-Unis d'Amérique.
Combien en France ?
Regardez autour de vous et comptez les eunuques.


(Je me suis inspiré d'un article "moyen" mais "éclairant" de RJ Wassersug et T Lieberman, respectivement australien et étatsunien. Ici.)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous n'êtes pas fous de mettre une image pareille en page d'accueil! Il y a peut-être des enfants qui regardent! Moi même je pense que je vais faire des cauchemars cette nuit. Proust avait dit quelque chose comme vous dites dans un des derniers tommes de "la recherche" (c'est comme ça que l'appellent les littéraires m'a-t-on dit), j'en ai un vague souvenir. Bravo pour l'article et excellente revue que le BMJ décidément.
CMT

Anonyme a dit…

non c'est la réalité. censurer la réalité, c'est refuser la vérité. les bien-penseurs s'accordent du mensonge, tant qu'il est beau à regarder.
alors ouvrez les yeux, et en tant qu'Homme constatez le monde dans lequel vous vivez.
alors la folie, ..., s'il faut en faire son éloge, cf Erasme.
bonne soirée aux enfants (et aux futurs eunuques éventuellement) !

Anonyme a dit…

La seule différence par rapport à l'image, c'est que le Docteur Doyen opère une torsion de testicule et ne pratique pas une castration proprement dite.