mardi 3 mars 2020

Journal du coronavirus. Saison 3, épisode 3 : ressources informatives.

Source :

Le point sur le covid-19.

Un questionnement épidémiologique.

Les propos du Professeur Eric Caumes, infectiologue.
Une video de 59 minutes : LA
Un article dans Libération.
Une chronique de JY Nau qui résume l'affaire : ICI.

Un point de vue belge (docteur Philippe Devos, intensiviste) : LA sur les conséquences de l'épidémie sur l'activité quotidienne des hôpitaux hors covid-19. Et ceci :
Les chiffres chinois et italiens sont fort semblables. C’est une mauvaise nouvelle car pour plusieurs raisons, on espérait que les chiffres en Europe seraient plus faibles qu’en Chine (Meilleure couverture hospitalière, moins de pathologies respiratoires liées à la pollution, densité de population moins importante, …).
Un scénario catastrophe est envisagé.
Et pourtant : Nous n’allons pas tous mourir : dans le pire scenario, 0,4% des Belges mourront, en large majorité dans les plus de 80 ans. Arrêtez la psychose. 


Un article d'auteurs genevois paru dans le BMJ : ICI. Il souligne l'intérêt de disposer de données épidémiologiques et virologiques solides.

Rhazelovitch (LA) commente sur TWT une étude (ICI parue dans JAMA) comparant les masques dits chirurgicaux et les masques dits "canards" comme barrières contre les virus grippaux.
Sa conclusion : 
En sachant que l'on peut critiquer, bla bla, la méthodologie de l'essai, le fait qu'elle n'était pas assez puissante et, surtout, qu'elle a été arrêtée avant la date prévue.

Un thread passionnant de Martin Fierro sur la grippe en général.
LA


et le dernier




Quelques questions ?


Les cabinets de médecine générale peuvent-ils se procurer des masques chirurgicaux ? Oui, théoriquement, en pharmacie. En pratique ?

Les cabinets de médecine générale peuvent-ils se procurer des masques dits canards ? Non.




Quand une journaliste tente d'appeler le numéro spécial Coronavirus : C'est LA.


Et c'est ahurissant.

le 29 février : communiqué de SOS Médecin Sens



Sur Twitter





En conclusion (provisoire) : 

Cette "crise" nous apprend, mais je sais qu'il existe des lieux d'excellence, je vais donc reformuler, cette "crise" m'apprend que je gérais très mal les épidémies de grippe saisonnière en termes de mesures barrières... alors que, comme nous l'avons vu, la grippe saisonnière devrait "bénéficier" du même "traitement" préventif.

A suivre



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Pour ceux qui aiment la science, une étude intéressante serait de regarder le statut vaccinal par rapport à la grippe (qui n'a rien à voir) pour voir si les vaccinés régulièrement contre la grippe sont mieux protégés, identiquement protégé, moins bien protégés contre le CoronaVirus.

Mon idée, c'est qu'ils sont moins protégés, mais une tableur qui récapitule permettrait de promouvoir la vaccination ... si les vaccinés étaient mieux protégés.


herve_02