jeudi 20 décembre 2018

Calendrier de l'avent 2018 : c'est à vous !

Thomas Bernhard (1931 - 1989)

C'est à vous !

Il y a tellement de livres que l'on pourrait citer, et surtout ceux que je n'ai pas lus, que c'est à vous d'en proposer.

Merci d'avance.


Un petit résumé.


  1. Illich Ivan : La médicalisation de la santé tue la santé.
  2. McKeown Thomas : Qui a rendu possible la transition épidémiologique : la médecine ou le reste ?
  3. Gotzsche Peter : La mafia de la santé ou le complexe santéo-industriel.

  4. Lenzer Jeanne : Les implants médicaux ou l'anormalité du libéralisme sans contraintes.
  5. Campergue Rachel : Le dépistage du cancer du sein ne sauve pas de vies.
  6. Dalgalarrondo Sébastien : Une vue sociologique sur l'invention des molécules anti  sida.
  7. Michaels David : Les stratégies industrielles pour que la vérité en science n'éclate pas.
  8. Lafontaine Céline : Les projets diaboliques de la biomédecine féminocentrés.
  9. Girard Marc : La brutalisation du corps féminin par la médecine moderne
  10. McCartney Margaret : La médecine consiste désormais à conduire les personnes en bonne santé dans les cabinets de consultation.
  11. Balint Michael : Les médecins pensent que le meilleur médicament est le médecin lui-même mais ignorent ses effets indésirables.
  12. Romains Jules : L'inventeur du Disease mongering ou La stratégie de Knock.
  13. Reverzy Jean : Le romancier de la tragique confrontation de la médecine générale à la souffrance et à la mort.
  14. Berger John et Mohr Jean : John Sassall, le médecin généraliste de la récognition : "Je sais, je sais..."
  15. Cifu Adam et Prasad Vinay : Pour en finir avec les voltes-faces en médecine : ne pas généraliser des traitements non éprouvés.
  16. Sontag Susan : La maladie comme métaphore de la culpabilisation des malades.
  17. Welch Gilbert : La maladie du sur diagnostic dans la médecine moderne.
  18. Molière : L'éternelle ignare arrogance du corps médical.
  19. Grmek Mirko : L'histoire de la pensée médicale en Occident.
  20. Sackett David : L'inventeur de l'Evidence Based Medicine.
  21. Ioannidis John : La plupart des recherches publiées dans les revues médicales sont fausses.
  22. Skrabanek Petr et McCormick James : La médecine n'est ni un art ni une science.
  23. Skrabanek Petr et McCormick James : L'hygiène, dénommée aujourd'hui médecine préventive, est la corruption de la médecine par la morale.
Vous avez sans doute remarqué que la référence 4 est absente.Je suis passé directement de 3 à 5.

Profitez de mon lapsus pour proposer les livres que vous auriez voulu voir figurer dans cette liste.

Bonne lectures.

Thomas Bernhard est un des plus grands écrivains et dramaturges du vingtième siècle. Pour en revenir à la médecine il a écrit "Le souffle", paru en France chez Gallimard en 1978, qui raconte la tuberculose avant la streptomycine, qui dit les sanatoriums (pas ceux de Thomas Mann, les pauvres sanatoriums des pauvres gens) et les médecins. Sinon, Bernhard est un écrivain politique qui a écrit des romans et des pièces de théâtre qui dressent un portrait acide de l'Autriche et de sa non dénazification.

*******************

LA LISTE DES LECTEURS DE L'AVENT


  1. Dr MG : "Penser le risque : Apprendre à vivre dans l'incertitude"
    Gerd Gigerenzer 
    C'est un ouvrage de 2009 mais qui reste très actuel.

    Voilà ce qui en est dit :
    "Nous supposons facilement qu'un résultat positif au test de dépistage du SIDA nous fournit la certitude d'être infecté du virus; que l'analyse de l'ADN trouvé sur le lieu du crime établit sans faille l'identité du tueur. Pourtant, un test ne peut indiquer qu'une certaine probabilité, jamais la certitude. Mais lorsque nous devons penser en termes de probabilité, même les spécialistes se trompent aisément.

    A l'aide d'une foule d'exemples tirés de la vie de tous les jours, le psychologue Gerd Gigerenzer montre que nous prenons souvent de mauvaises décisions parce que nous compliquons inutilement notre raisonnement probabiliste. Il explique comment chacun peut éviter les pièges de ce type de raisonnement, et par conséquent les erreurs de jugement.

    Plus que jamais, les citoyens ont besoin de savoir comment évaluer les risques... Ce livre devrait être mis entre les mains de tous ceux qui ont eu l'occasion de lire des statistiques alarmantes."

    C'est pour moi, un livre capital pour tous médecins.
  2. Daniel Corcos : "Le Normal et le Pathologique" de Georges Canguilhem m'a beaucoup apporté au début de mes études médicales. Voir ICI.
  3. Olive verte : Patient depuis longtemps, non médecin, je conseille la lecture de l'ouvrage "La structure des révolutions scientifiques" de Thomas Kuhn. Voir LA.
    Cet ouvrage ne traite de mémoire pas une seconde de médecine, pourtant, en tant que patient qui voulait comprendre le pourquoi du comment des attitudes médicales dans mon parcours sinueux (un vrai catalogue pour médecin de trucs pas graves mais chelous ..), de ce qui était considéré scientifique ou pas (avec sourire condescendant en coin parfois, d'autres fois avec franchise et discussion ouverte), j'y ai trouvé un copié collé presque conforme à 100 % entre les évolutions récentes (2 à 3 décennies) des références scientifiques médicales, des remises en causes de la médecine classique, de l'émergence foisonnante de nouvelles théories, des caractéristiques de ce qui pour moi rassemble le plus de qualités de synthèse (mais ça se discute) et de la description par l'auteur des épisodes de révolutions scientifiques.

    J'encourage toutes celles et tous ceux qui en auront le temps et l'occasion, de le lire, en mettant en parallèle tout ce que vous, pour les médecins ou les scientifiques qui interviennent dans ce domaine, avez connu comme évolutions, internes ou externes à votre métier.
  4. Bronner m : et aussi "la montagne magique" de Thomas Mann en tant que roman, pas vraiment médical stricto sensu, mais...
  5. Bertrand Stanilkiewicz : Merci pour ce calendrier et ces découvertes de livres que je ne connaissais pas tous
    J'ajouterai 1 livre puisque le livre de Kuhn sur les révolutions scientifiques a déjà été proposé. 
    "L'éthique aujourd'hui" de Ruwen Ogien qui n'est pas totalement médical mais qui me semble indispensable pour tout médecin, et Ruwen Ogien avait une telle capacité pédagogique d'explication de concept parfois difficile que le lire est un régal 
  6. CMT : Je conseillerais pour ma part le livre "Big Pharma" coordonné par Borch Jacobsen aux éditions les Arènes et publié en 2013, qui est une compilation de textes de différents auteurs anglophones et francophones comme Iona Heat, Philippe Pignarre, qui offre un panorama divers et pointu de l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les orientations du système de santé et nos représentations collectives. Y sont traités des sujets aussi divers que le DSM, la problématique des brevets, la recherche médicale, l'information...
  7. B. : Un auteur fait peut-être défaut à ta liste non exhaustive, Ben Goldacre et son ouvrage BadPharma sur, entre autres, les biais de publication dans la littérature scientifique. Un papier récent de cet auteur prolixe dans le BMJ sur les spins de publication en est une redoutable démonstration. 
    Un ouvrage passionnant, instructif, et savoureusement nihiliste.
    Bref, on le dévore.











10 commentaires:

Dr MG a dit…

Bravo Jean Claude pour cette série de livres et d'auteurs.

Puisque tu fais appel à tes lecteur, je voudrais proposer un ouvrage :
"Penser le risque : Apprendre à vivre dans l'incertitude"
Gerd Gigerenzer
C'est un ouvrage de 2009 mais qui reste très actuel.

Voilà ce qui en est dit :
"Nous supposons facilement qu'un résultat positif au test de dépistage du SIDA nous fournit la certitude d'être infecté du virus; que l'analyse de l'ADN trouvé sur le lieu du crime établit sans faille l'identité du tueur. Pourtant, un test ne peut indiquer qu'une certaine probabilité, jamais la certitude. Mais lorsque nous devons penser en termes de probabilité, même les spécialistes se trompent aisément.

A l'aide d'une foule d'exemples tirés de la vie de tous les jours, le psychologue Gerd Gigerenzer montre que nous prenons souvent de mauvaises décisions parce que nous compliquons inutilement notre raisonnement probabiliste. Il explique comment chacun peut éviter les pièges de ce type de raisonnement, et par conséquent les erreurs de jugement.

Plus que jamais, les citoyens ont besoin de savoir comment évaluer les risques... Ce livre devrait être mis entre les mains de tous ceux qui ont eu l'occasion de lire des statistiques alarmantes."

C'est pour moi, un livre capital pour tous médecins.

Daniel Corcos a dit…

"Le Normal et le Pathologique" de Canguilhem m'a beaucoup apporté au début de mes études médicales.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Normal_et_le_pathologique

Olive verte a dit…

Quel travail de synthèse impressionnant.

Patient depuis longtemps, non médecin, je conseille la lecture de l'ouvrage "La structure des révolutions scientifiques" de Thomas Kuhn.

Cet ouvrage ne traite de mémoire pas une seconde de médecine, pourtant, en tant que patient qui voulait comprendre le pourquoi du comment des attitudes médicales dans mon parcours sinueux (un vrai catalogue pour médecin de trucs pas graves mais chelous ..), de ce qui était considéré scientifique ou pas (avec sourire condescendant en coin parfois, d'autres fois avec franchise et discussion ouverte), j'y ai trouvé un copié collé presque conforme à 100 % entre les évolutions récentes (2 à 3 décennies) des références scientifiques médicales, des remises en causes de la médecine classique, de l'émergence foisonnante de nouvelles théories, des caractéristiques de ce qui pour moi rassemble le plus de qualités de synthèse (mais ça se discute) et de la description par l'auteur des épisodes de révolutions scientifiques.

J'encourage toutes celles et tous ceux qui en auront le temps et l'occasion, de le lire, en mettant en parallèle tout ce que vous, pour les médecins ou les scientifiques qui interviennent dans ce domaine, avez connu comme évolutions, internes ou externes à votre métier.

bronner m a dit…

et aussi "la montagne magique" de Thomas Mann en tant que roman, pas vraiment médical stricto sensu, mais...

Bertrand Stalnikiewicz a dit…

Merci pour ce calendrier et ces découvertes de livres que je ne connaissais pas tous
J'ajouterai 1 livre puisque le livre de Kuhn sur les révolutions scientifiques a déjà été proposé.
"L'éthique aujourd'hui" de Ruwen Ogien qui n'est pas totalement médical mais qui me semble indispensable pour tout médecin, et Ruwen Ogien avait une telle capacité pédagogique d'explication de concept parfois difficile que le lire est un régal

CMT a dit…

Merci Jean-Claude.
J'ai lu certains livres mais cela me fait une sacrée liste pour mes bonnes résolutions 2019. Il faudra trouver et prendre le temps...

Je conseillerais pour ma part le livre "Big Pharma" coordonné par Borch Jacobsen aux éditions les Arènes et publié en 2013, qui est une compilation de textes de différents auteurs anglophones et francophones comme Iona Heat, Philippe Pignarre, qui offre un panorama divers et pointu de l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les orientations du système de santé et nos représentations collectives. Y sont traités des sujets aussi divers que le DSM, la problématique des brevets, la recherche médicale, l'information...

Sans oublier aussi le texte de GB Shaw, directement accessible en ligne https://ebooks.adelaide.edu.au/s/shaw/george_bernard/doctors-dilemma/preface.html dont la citation la plus marquante est pour moi: "» There is no harder scientific fact in the world than the fact that belief can be produced in practically unlimited quantity and intensity, without observation or reasoning, and even in defiance of both, by the simple desire to believe founded on a strong interest in believing.”

Daniel Corcos a dit…

@ CMT
De sens voisin, mais à mon avis plus percutante que la citation de GB Shaw, celle d'Upton Sinclair :
"It is difficult to get a man to understand something when his salary depends upon his not understanding it."

SF a dit…

Bonsoir,
Merci pour tout ce partage qui nous offre des occasions d'ouvrir notre champ de réflexions. Plusieurs de ces bouquins m'ont marqué : Lafontaine, McCartney, Rachel Campergue, Penser le risque comme le propose Dr MG, etc... Il y en a tant. Parmi ceux que je ne connais pas, il m'a fallu prioriser, alors j'attends avec impatience "Idées folles, idées fausses en médecine".
Bonnes vacances.

B. a dit…

Bonsoir,

Un auteur fait peut-être défaut à ta liste non exhaustive, Ben Goldacre et son ouvrage BadPharma sur, entre autres, les biais de publication dans la littérature scientifique. Un papier récent de cet auteur prolixe dans le BMJ sur les spins de publication en est une redoutable démonstration.
Un ouvrage passionnant, instructif, et savoureusement nihiliste.
Bref, on le dévore.

Doudou13314682 a dit…

Knicks toujours